PERDU... Alcool, vestes et Rapport Humain

Jabb est la fois un super heros, fort peu enclin a défendre la veuve et l'orphelin, un pilier de bar qui aligne les mojitos comme les reflexions a deux sous.

mercredi 12 mars 2008

Suicide.

Allez savoir pourquoi mon colocataire m'a donné un livre
Suicide d'Edouard Levé

suicide

c'est un beau texte sur l'absence, la présence que fait naitre le geste.
Sur sa futilité et son coté inexorable pour certains.
La question, pourtant, reste de savoir si sans le suicide de son auteur
quinze jours après avoir remis le manuscrit
ce texte aurait la même résonance,  la même intensité.
Jeu de miroir morbide, testament qui use du tu
pour mieux parler de soi-même.

"ta façon de quitter la vie en a récrit l'histoire sous forme négative.
Ceux qui te connurent relisent chacun de tes gestes à la lumière du dernier"
Edouard Levé 2008


Posté par jabb75 à 08:16 - Commentaires [6] - Permalien [#]

Commentaires

    pour le coup, je trouve que ça ferait une excellente illustration pour la couv'... contacte les, tu sais jamais s'ils ré-éditent.

    Posté par jeromeuh, mercredi 12 mars 2008 à 14:47
  • ouaip.
    pas facile.

    Posté par pascalum, mercredi 12 mars 2008 à 17:25
  • jeromeuh > hum je suis pas sur la, mais je me demande si je vais pas customiser mes bouquins comme ça moi, j'aime bien finalement.

    Pascalum > jusqu'auboutiste

    Posté par jabb, mercredi 12 mars 2008 à 22:54
  • c'est un peu gloke tout ça!

    Posté par Jej, mercredi 12 mars 2008 à 23:49
  • j'en dis bcp des conneries quand même...

    Posté par jeromeuh, jeudi 13 mars 2008 à 07:26
  • Lacheté du suicide

    Je n'ai pas lu le bouquin... Mais bon, je crois que dans n'importe quelle chienne de vie, la vie vaut le coup d'etre vécue ne serait-ce que pour ces ephemeres bons moments du présent qu'elle nous accorde de temps en temps... m'enfin !L'auteur n'avait-il donc plus aucun espoir ?

    Posté par Zayan, lundi 17 mars 2008 à 20:33

Poster un commentaire